01 septembre 2006

Echange convictions contre place de porte parole...

Ah l’été…tes rencontres, tes coups de foudre, tes romances, tes je te quitte, tes je te retrouve, tes bong sang,mais c'est bien sur…

Voici comment avec quelques mots Arnaud a séduit Ségolène :

« La presse a décidé de porter médiatiquement la candidature de Ségolène Royal. Ce n’est ni à la presse ni à la droite de choisir le candidat des socialistes. » (Libération, 19 avril 2006)

« Il est difficile de parler de soutien ou de ralliement à Ségolène Royal : elle n’est pas candidate. Et, si d’aventure elle l’était, nous ne savons toujours pas ce qu’elle veut faire. » (Libération, 19 avril 2006)

« Ses déclarations élogieuses à l’égard du blairisme nous inquiètent. Car cette doctrine qui prétend réconcilier socialisme et libéralisme a fait exploser les inégalités, s’est appuyée sur le refus de l’Europe et de l’euro. En 2007, la gauche devra vraiment être de gauche et novatrice. Prendre le risque de ressembler à la droite serait la même erreur qu’en 2002. » (Libération, 19 avril 2006)

« J'ai toujours appris que les militaires servent à faire la guerre. Je n'ai pas conçu que les militaires servaient à éduquer la jeunesse » (France Culture, cité par Le Figaro, 1er juin 2006).

« Est-ce que notre système éducatif est tellement en faillite qu'il faudrait confier un nouveau métier à ces militaires dont la place dans la Nation doit être redéfinie par rapport à ce que sont devenus les périls militaires, les périls terroristes sur la planète ? En dehors du fait que cette proposition n'est pas discutée, ne l'a jamais été dans le cadre du projet socialiste, nous aurions pu nous concerter avant pour savoir quelles valeurs et quelle force elle pourrait avoir. » (20 minutes, 2 juin 2006)

« Mon espoir est que demain, au PS, il n'y ait pas un, mais deux, trois, cent mille Laurent Fabius qui nous aident à construire un autre Parti Socialiste ! » (Nouvel Observateur, juin 2005)

Si comme bien d'autres vous vous dîtes mais il n'y a pas de projet "Royal" soyez rassurés : grâce à Arnaud tout va changer.

Oui mais attendez quand même qu'il soit installé à Matignon !

Pierre GRIMAUD NOW

Posté par grimaudnow à 17:10 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Echange convictions contre place de porte parole...

    Pître

    Notre pître socialiste est devenu boufon de la Reine ! C'est pas en la jouant comme ça que la gauche va revenir au pouvoir.

    Posté par JOHAN38, 02 septembre 2006 à 21:34 | | Répondre
  • Triste

    Lamentable ce comportement... on passe pour des rigolos

    Posté par Laurenthervé, 03 septembre 2006 à 19:53 | | Répondre
  • Jospin

    Jospin mettra tout le monde d'accord ! Attendons le 3 octobre sereinement.

    Posté par richard, 04 septembre 2006 à 11:52 | | Répondre
  • Quel ticket

    Pas de doute en 2007 le PS va gagner tout seul !!! et la sirène de la Baie des Anges sera à l'Elysée, mais elle passera quand même tous les ans chez Castel flanquée de ses apparatchiks locaux ... Buvez toujours...

    Posté par Ange de la Baie, 05 septembre 2006 à 11:52 | | Répondre
  • pas d'échange !

    Ah les ralliements de carrière.
    Nouvelle adhérente, j’ai rejoint le PS dans le 06 pour participer au changement en 2007. Je suis très déçue par l’attitude de certains de nos élus et non des moindre. Ils ont choisi de soutenir S.Royal, c’est leur choix,leur droit.
    Il est cependant choquant qu’ils usent de leur « place » pour faire la chasse aux « soutiens ». En ce qui me concerne j’ai été approchée par téléphone pour être sondée avec des phrases étonnantes : « rassurez-moi, vous ne soutenez pas X ou Y (volontairement je ne citerai personne), car vous savez il y a de la place pour des nouveaux qui apporteront un changement au P.S !!! Oui je veux le changement mais mes convictions ne sont pas monnaie d’échange.
    Nathalie 06

    Posté par Natnice, 08 septembre 2006 à 11:05 | | Répondre
Nouveau commentaire