13 décembre 2005

REDONNER CONFIANCE

La coupure entre les Français et la politique est-elle de plus en plus importante ? Que faire pour redonner confiance à celles et ceux qui doutent de la capacité de nos dirigeants à parler vrai, à faire preuve de courage, bref à changer le cours des choses ?

Nous ne pouvons plus raisonner comme hier où les composantes de la société française étaient clairement  définies, d’après des schémas classiques, l’appartenance sociale et religieuse conditionnant les comportements politiques et les attitudes  privées.

La société de consommation et l’expansion du tertiaire ont donné récemment naissance à une classe moyenne composite et massive, estompant les catégories sociales traditionnelles. Cependant, même si la lutte des classes (au sens marxiste) n’est plus le moteur de l’histoire, certaines frontières sociales subsistent, d’autres apparaissent, au point de creuser dangereusement de nouveaux clivages comme de nouvelles inégalités.

A l’évolution rapide de la société civile, répond une forte inertie de la société politique.

Globalement, les cinquante dernières années marquent le passage de la France à une société post-industrielle, essentiellement urbaine et tertiaire, de plus en plus engagée dans une compétition mondiale à dominante capitaliste et productiviste. Des évolutions sociales, constitutives de la période post-industrielle, ont eu des conséquences importantes sur le comportement individuel et collectif des Français.

L’évolution de la famille constitue un des aspects les plus marquants de ce qu’il est convenu d’appeler la « modernité » de la société française. Le temps de travail n’a cessé de régresser dans les sociétés occidentales, relançant la discussion sur la civilisation des loisirs et la thèse de l’émancipation par le temps libre. Les 35 heures révèlent un problème sérieux : comment sera satisfaite la demande de loisirs supplémentaires sans entraîner ou accroître les disparités de revenu ?

Posté par grimaudnow à 19:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur REDONNER CONFIANCE

    Comment ...

    Votre dernière question renvoie à la quadrature du cercle, d'autant qu'on sait que la droite a, en 4 ans, totalement vidé les caisses de la maison France, toutes les caisses tout en exonérant fiscalement les plus riches. Dette, déficits (budget, sécu, ...) Comment ?

    Posté par Garibaldo, 14 décembre 2005 à 19:37 | | Répondre
  • That is the question

    Redonner confiance.
    C’est l’essentiel et ce n’est pas gagné. Comment réconcilier nos compatriotes avec la politique avec un grand P lorsque l’on constate ce qui se passe à l’intérieur des partis de droite ou de gauche (du moins pour les principaux partis). Le P.S nous a donné 1 an de spectacle et cela continue sur fond de synthèse qui n’a même pas convaincu l’ensemble des socialistes. A droite même gue-guerre entre les chefs depuis le Président jusqu’à ses principaux ministres, et ses alliés. Tous se déchirent.
    La solution est sans doute de trouver un ou une outsider –homme ou femme- « non politicien » avec qui nous pourrons proposer un programme libre et indépendant des « courants et des candidats à la candidature » qui se présentent au fil des semaines.

    Posté par Bernard, 14 décembre 2005 à 20:15 | | Répondre
  • PS et suite

    Nous avons besoin de grands desseins, d'espoirs, d'idées nouvelles, de solidarisme. Ce n'est certainement pas 5 motions qui se sont affrontées qui donneront envie aux militants de base d'espérer. Il y a de quoi rester pantois face à ce déferlement de recettes qui nous ont été proposées.

    Posté par Laurence, 15 décembre 2005 à 12:50 | | Répondre
Nouveau commentaire